Continuité des activités

Restauration

De la fermeture des structures à la mise en place du repas à 1 € pour les étudiants boursiers, l’activité de la restauration a connu plusieurs rebondissements depuis le début de la crise sanitaire.

 

Les mesures nationales concernant notamment la vente à emporter et la baisse du tarif solidaire ont été effectives en quelques jours après les annonces gouvernementales, et ce pour l’ensemble des étudiants du territoire. Les personnels impactés par la fermeture des sites de restaurations ont pu venir en soutien aux équipes en charge de l’hébergement ou réaliser des missions de fond, notamment au Clous et à Valence, pour continuer à accompagner les étudiants.

Foodtruck en résidence

Conscients de l’impact du premier confinement (perte de jobs, de stages) sur la précarité quotidienne des étudiants, une des solutions locales fut de redéployer des food trucks au plus proche des lieux de vie étudiants, au pied des résidences universitaires.

Hébergement

Dès les premiers jours du confinement de mars 2020, la mise en place de protocoles sanitaires renforcés a fait partie des priorités pour les personnels et résidents du Crous. Les mesures sanitaires n’ont cependant pas été la seule préoccupation au sein des résidences universitaires. Contre la précarité financière des étudiants, les loyers de 2020 ont été gelés sur l’année, et suspendus lors du 1er confinement. Dans ce contexte, les étudiants ont eu la possibilité de quitter leur logement pour finir leur année universitaire à distance, tout en ayant l’assurance de le récupérer à la rentrée.

 

Afin d’accompagner les résidents dans cette situation d’isolement, tous les personnels des services supports Crous ont pu se mobiliser sur la base du volontariat pour participer à des sessions de phoning. L’objectif : garder le lien avec les résidents, s’assurer de leur bien-être et être en mesure de leur proposer des solutions en cas de difficulté.

Étudiants référents solidaires

Les solutions de maintien du lien ont évoluées en cours d’année, et à partir du second confinement ce sont 32 étudiants référents solidaires qui ont pris le relais auprès des résidents, avec un lien constant auprès de la direction du Crous et des professionnels de santé.

Culture, sport, animations et vie de campus

Garder le lien.

 

C’est le mot d’ordre qui a guidé les équipes Crous Grenoble Alpes, et notamment celles du pôle Culture Sport Animation Vie de campus face à la crise sanitaire.

 

Suite à l’annulation de l’ensemble de leurs actions en présentiel entre mars et juin 2020, une programmation en ligne a donc été mise en place : 122 activités ont étés réalisées sur cette période, avec le développement d’animations réfléchies spécifiquement pour répondre aux besoins et attentes en cette période.

L’atelier d’écriture « Confinemots » a ainsi vu le jour et permis à plusieurs étudiants de s’exprimer par l’écriture, avec l’accompagnement du rappeur Efrasis, en créant ainsi un recueil d’écrit tout particulier.

Ressources Humaines

Pour l’ensemble des personnels du Crous, l’adaptation a été de mise en cette année bien particulière. Par la force des choses, tous les personnels dont l’activité le permettait ont maintenu leur activité en télétravail. Pour les personnes les plus fragiles, des Autorisations Spéciales d’Absence ont été mises en place dès le premier confinement.

 

Lors de ce confinement, les équipes sur le terrain et notamment au sein des résidences ont été fortement sollicitées. Pour leur venir en soutien, 87 personnels de restauration ont été redéployés sur des fonctions d’hébergement (accueil, nettoyage, maintenance) lors du premier confinement, 54 durant le deuxième confinement. L’ensemble des personnels exerçant sur des unités de gestion mixtes (restauration/hébergement) a été affecté sur des fonctions correspondant aux besoins des usagers lors des deux confinements, faisant preuve d’une adaptabilité quotidienne. Pour l’ensemble des personnels du Crous, la continuité des processus de paies lors des confinements a été assurée par les équipes des Ressources Humaines.

Services supports

L’année a bien entendu été marquée par le suivi vigilant de la situation épidémiologique et les actions de prévention qui en découlent. Ces actions ont entraîné plus de 110 000 € d’achats de produits et consommables sanitaires pour protéger les personnels. Le conseiller de prévention et la direction de la commande publique ont été les acteurs de ce travail aux côtés des services et unités de gestion. Pour maintenir l’échange avec les représentants du personnel, le CHSCT s’est réuni tous les mois et demie à compter de mars.

 

Du côté de la direction des systèmes d’information (DSI), le soutien logistique et la réactivité de l’équipe, suite à l’annonce du confinement, ont été essentielles pour permettre la continuité des services grâce au télétravail : équipements en portables, installation des applicatifs métiers, amélioration des conditions de travail à distance (connexions, visioconférences…).

 

Enfin, le service communication a assuré tout au long de l’année l’information auprès des usagers des espaces Crous comme des internautes. Entre diffusion des mesures sanitaires et accompagnement journalier, l’objectif premier était de soutenir les étudiants dans leurs études comme dans leur bien-être quotidien. Par ailleurs, les actions menées en présentiel comme en virtuel ont permis de soutenir la mise en place des mesures d’adaptation gouvernementales auprès des personnels des différents services et unités de gestion sur le territoire.

Décembre solidaire

Le mois de décembre a été animé par un ensemble d’actions regroupées sous le thème “Décembre solidaire”: Collecte et redistribution de dons, envoi de cartes postales personnalisées, concours créatifs… Mené par le service communication, ce projet a investi plusieurs services du Crous afin de soutenir les étudiants isolés en période de fêtes.

Vie étudiante

Du fait du contexte, l’année 2020 a été marquée par la précarisation de nos publics, avec comme conséquences des révisions de dossiers suite à des modifications de situations personnelles : chômages partiels, pertes d’emploi et de stage… La continuité de l’instruction des demandes de bourses et de logement étudiant (Dossier social étudiant) a été une priorité, et effective tout comme la mise en paiement des bourses.

 

La décision nationale de report des élections des représentants étudiants a prolongé de facto le mandat des élus actuels.

 

Leur rôle a été d’autant plus précieux en cette année, pour permettre au Crous de mettre en œuvre des dispositions concertées avec les représentants de ses usagers, et aux étudiants de faire part de leurs attentes grâce à des représentants investis depuis déjà deux ans à leurs côtés.