Initiatives solidaires

Dons du Crous

Afin de soutenir les personnels soignants des établissements de santé du territoire, le Crous a fait don de 2500 masques aux centres hospitaliers de Haute-Savoie et d’Isère et prêté du matériel de santé aux EHPAD.

 

À la fermeture imposée des restaurants universitaires lors du premier confinement, des denrées issues de leurs stocks ont également été réparties auprès des banques alimentaires régionales et de la Croix-Rouge, ou données aux étudiants.

Le Crous se mobilise

Publication sur les réseaux sociaux pour valoriser la mobilisation du Crous pendant le 1er confinement.

Permanences infirmières

Les partenariats noués avec les centres de santé ont quant à eux permis de mettre en place des permanences d’infirmières en résidences à Grenoble, au Clous et à Valence, à la fois pour apporter des réponses de premier niveau aux résidents, et pour mieux faire connaître les interventions des centres de santé interuniversitaires en matière de prévention, de santé et de soutien psychologique.

Distributions solidaires

Malgré la fermeture des structures durant le premier confinement, le restaurant l’Intermezzo a été un point relais pendant plusieurs semaines afin d’accueillir des distributions alimentaires gratuites. Les étudiants précaires identifiés par le service social ont bénéficié en priorité de ces actions. Ces distributions ont été développées par la suite grâce aux associations Génération Précarité et Interasso, avec le soutien de l’épicerie solidaire Agorae, dans les résidences universitaires de l’agglomération grenobloise.

 

Au Clous Savoie Mont-Blanc, les trois implantations (Annecy – Chambéry – Le Bourget-du-Lac) ont aussi misé sur des actions de proximité avec les étudiants. Grâce aux partenariats avec la banque alimentaire et l’USMB, des distributions de colis alimentaires ont été organisées. Par la suite, les équipes se sont mobilisées pour assurer une mise à disposition des repas dans les résidences en étant au plus près des étudiants confinés, avec le soutien des associations Etudébrouille, Alfaa et l’inter-BDE de l’IUT d’Annecy. Cette solution de distributions gratuites a été développée de manière similaire à Valence, grâce à un partenariat avec la Croix-Rouge locale.

 

Dans la même optique de lutte contre la précarité étudiante, et notamment menstruelle, des protections hygiéniques et produits de premières nécessités ont pu être distribués aux résidents grâce à des dons de l’Université Grenoble Alpes.