La gouvernance du Crous

« Les représentants étudiants participent activement au fonctionnement de l’établissement »

Élections étudiantes de 2020 en 2021 : le vote électronique en toute sécurité


Reportées d’un an à cause du Covid, les élections des représentants étudiants au conseil d’administration du Crous ont finalement pu se tenir. Du 6 au 10 décembre 2021, tous les étudiants étaient appelés à voter pour élire leurs représentants et pour la première fois, le vote était organisé par voie électronique.
Un mode de vote plus moderne, plus accessible et sécurisé.

 

Le taux de participation aux élections du Crous Grenoble Alpes était de 4,32% soit 3397 suffrages exprimés ; taux légèrement supérieur à la moyenne nationale de 4,09%.

Résultats des élections

Lors des élections des représentants des étudiants au conseil d’administration au conseil d’administration du Crous Grenoble Alpes organisées du lundi 6 décembre au vendredi 10 décembre 2021, les listes suivantes ont obtenu :

Liste de candidats Nombre de voix Nombre de sièges au conseil d’administration
Pour un Crous écolo et solidaire 1 772 voix 4 sièges / 7
Bouge ton Crous avec Interasso 1 113 voix 2 sièges / 7
Uni : Etudiez ! On s’occupe du Crous ! 512 voix 1 siège / 7

Membres du Conseil d’administration

Président

M. Gabriele FIONI
Recteur délégué pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation pour la région académique Auvergne-Rhône-Alpes

Vice-Président Etudiant

M. Anthony Youssef

Représentants de l’État

Délégation Régionale Académique à l’Information et à l’Orientation (DRAIO)
Mme Corinne TOURENNE (titulaire)
Mme Sandrine GOASMAT (suppléante)

 

Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC)
Mme Marie WOZNIAK (titulaire)
Mme Amel NAFTI (suppléante)

 

Direction Régionale de l’Économie de l’Emploi, du Travail et des Solidarités (DREETS)
M. Pierre Barruel (titulaire)
Mme Fabienne LEFEVRE-WEISHARD (suppléante)

 

Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF)
M. Fabien VIVIAND (titulaire)
Mme Martine LABAUNE (suppléante)

 

Direction Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports (DRAJES)
M. Bruno FEUTIER (titulaire)
Mme Isabelle BECU-SALAUN (suppléante)

Représentants des élus étudiants

Pour un Crous écolo et solidaire
Mme Clara SERAGLINI
M. Anthony YOUSSEF
Mme Emma VASSAL
M. Gabriel ROUBIOL
(titulaires)
Mme Elora GOMPEL
M. Mathis SION
Mme Shavine MENAF SEDIK
M. Pierre-Luc Peligrain
(Suppléants)

 

Bouge Ton Campus avec InterAsso
Mme Yasmine TOUHAMI
M. Louis-Jacques ETAIX
(titulaires)
Mme Florine MATHIEU
M. Alexis FAYOLLE
(suppléants)

 

UNI : étudiez on s’occupe du CROUS !
M. Yvenn LE COZ (titulaire)
Mme Hanane BOURKHA (suppléante)

Représentants des personnels

CGT
M. Huseyin OZDEMIR
Mme Isabel SIMOES
(titulaires)
M. Aissa ZOUGHAM
Mme Zeineb AFIANE
(suppléants)

 

A&I – UNSA
Mme Valérie MAHAUT (titulaire)
Mme Marta CHOCAT (suppléante)

Représentants des établissements d’enseignement supérieur

Université Grenoble Alpes
Mme Véronique BRICOUT (titulaire)
M. Jean-François VAILLANT (suppléant)

Université Savoie Mont-Blanc
M. Philippe GALEZ (titulaire)
M. Jean-François DREUILLE (suppléant)

Représentant de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

M. Henri BAILE (titulaire)
Mme. Géraldine BARDIN RABATEL (suppléante)

Représentants des représentant des communes

Grenoble Alpes Métropole
M. Pierre LABRIET (titulaire)
Mme Barbara SCHUMAN (suppléante)

Chambéry Métropole
M. Arthur BOIX-NEVEU (titulaire)
M. Franck MORAT (suppléant)

Grand Annecy
M. Thomas MESZAROS (titulaire)
M. Bruno LYONNAZ (suppléant)

Valence Romans agglo
Mme Véronique PUGEAT (titulaire)
Mme Cécile PAULET (suppléante)

Personnalités désignées en raison de leur compétence

GIEC
M. Stéphane LABRANCHE

GIP Campus UGA Valence Drôme Ardèche
Mme Marie-Laure ATTAL FOUGIER

AFEV
M. Corentin GAUTIER

Action Logement Isère
Mme Valérie FEREZ

Rencontre avec Anthony Youssef,

Vice-Président Étudiant

En quelques mots, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Anthony Youssef, Vice-Président Etudiant du conseil d’administration du Crous Grenoble Alpes, étudiant à l’UGA depuis la rentrée 2020 en master 2, parcours Comparatisme, Imaginaire et Socio-anthropologie mais également ingénieur freelance et enseignant.

Vous venez d’être élu VPE, comment définissez-vous ce rôle ?

Je le définis à la fois comme un rôle d’accompagnement, décisionnel et politique. En tant que Vice-Président Etudiant j’ai des responsabilités et la possibilité d’impulser des dynamiques nouvelles au sein du Crous Grenoble Alpes.

Comment imaginez-vous votre collaboration avec les services du Crous ?

Dans le cadre d’une fonction antérieure, j’ai pu collaborer avec une partie des agents du Crous Grenoble Alpes (exemple : organisations distributions alimentaires), maintenant j’apprends à travailler avec les autres services tels que la Culture, Animation, Sport et Vie de Campus, la restauration, l’hébergement. C’est tout un apprentissage (missions, compétences, responsabilités de chacun) et je pense que c’est avant tout une relation de confiance.
Je pense aussi à la continuité de l’ancien mandat pour s’orienter vers des directions nouvelles afin qu’il y ait une continuité.

« ...le Crous Grenoble Alpes a toujours eu une posture avant-gardiste. »

Pour finir, selon vous quels seront les enjeux pour le Crous en 2022 et après ?

Les enjeux sont nombreux, ils s’inscrivent dans une démarche de transition écologique avec la Loi Egalim menant le Crous à inscrire la restauration dans la modernité et la fin du plastique. Nous allons devoir imaginer, construire et mettre en œuvre de nouvelles solutions aux besoins des étudiants, tel que la vente à emporter pré-payée. Indéniablement, la lutte contre la précarité sous toutes ses formes : sociale, menstruelle, alimentaire, culturelle, etc. Durant ces deux prochaines années, nous allons essayer des dispositifs plus performants que le système actuel car le Crous Grenoble Alpes a toujours eu une posture avant-gardiste. De plus, la lutte contre les violences sexistes et sexuelles dont le Crous est précurseur et signataire d’une charte avec l’Université Grenoble Alpes est également un enjeu. Nous allons renforcer et faire connaître ces dispositifs.

Rencontre avec Gabriele Fioni,

Président du conseil d’administration et recteur délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation

« Soyez fier de ce que vous avez réalisé et poursuivez votre mission. »

Vous présidez le Conseil d’Administration du Crous depuis 2020, quel est votre regard sur l’action du Crous Grenoble Alpes sur la période écoulée ?

Nous venons de relever un défi vertigineux.
Si en février 2020 quelqu’un nous avait demandé si nous étions capables de réaliser tout ce qui a été accompli depuis, tout le monde aurait répondu que c’était impossible, que c’était de la folie.

Et bien, nous l’avons fait !

Les Crous ont été capables de s’adapter, de se transformer, de mettre en œuvre les actions que le gouvernement a déployé pour les étudiants. Cela va du soutien psychologique au soutien financier, de la mise en œuvre de mesures sanitaires aux nouveaux modes de restauration, du suivi des étudiants au soutien au personnel, au travail avec le monde associatif, aux référents étudiants dans les résidences […]

Je suis admiratif devant l’effort de solidarité que tout le monde a consenti, la direction générale, les étudiants, tout le personnel du Crous, les associations, les élus étudiants, les représentants syndicaux, les élus locaux, le corps administratif et les enseignant des universités.

Nous avons su innover, inventer, gérer une crise qui n’a pas d’égal.

Je me permets de raconter un fait qui m’a profondément marqué. Lors d’une visite sur le terrain, j’ai rencontré une responsable d’une cafétaria qui venait d’être fermée. Elle venait de se porter volontaire pour œuvrer comme agent d’entretien dans une résidence, pour soutenir ses collègues en effectif fortement réduit du fait de la pandémie. Cet exemple vaut plus que tout discours, c’est l’essence même de
ce qui nous a permis de dépasser cette crise.

Pour vous, quelle est la place du Crous dans l’écosystème de l’enseignement supérieur ?

C’est une place absolument essentielle pour permettre à nos étudiants de réussir en facilitant leur quotidien, mais surtout en donnant toutes les conditions matérielles de cette réussite.
L’action sociale du Crous est centrale pour l’égalité des chances et le soutien à tout étudiant, qu’il soit d’ordre financier ou psychologique.

Pour finir, selon vous quelles seront les enjeux pour le Crous en 2022 et après ?

L’enjeu le plus grand est de revenir à une normalité qui ne sera plus celle d’avant, en intégrant ce que cette crise nous a appris de positif. Je parlais de la solidarité, mais aussi de nombreuses mesures concrètes que nous devons pérenniser : le soutien vers ceux qui sont dans la précarité, avec une attention accrue aux difficultés du quotidien, qu’elles soient d’ordre matériel ou personnel. Nous devons poursuivre la rénovation des résidences, lancer des nouveaux chantiers, adapter l’offre et le volume de la restauration.

Nous devons être prêt à nous adapter en permanence.

Il faut aussi que la sérénité revienne dans le dialogue social, car cela induit beaucoup de tensions, que ce soit pour certains personnels, mais aussi pour l’encadrement. Je prends l’exemple des représentants étudiants : ils ont été exemplaires à Grenoble, toujours prêts à quitter des positions idéologiques pour trouver des solutions concrètes aux problèmes qui se posaient.

Nous réussirons uniquement ensemble.

Un dernier mot pour les agents du Crous ?

Soyez fier de ce que vous avez réalisé et poursuivez votre mission. Oui, une mission, pas un travail, car notre seule et unique raison d’être est le service à nos étudiants, à ceux qui devront bâtir le monde de demain.